Connexion

Combinaison de comportements sains et risque d’hypertension dans une cohorte d’adultes français

Nutrients. 2019;11(7).

Lelong H, Blacher J, Baudry J, Adriouch S, Galan P, Fezeu L, Hercberg S, Kesse-Guyot E.

Contexte et objectifs : L’adoption de comportements sains ou de mesures non médicamenteuses est largement recommandée pour la prévention et le contrôle de l’hypertension. Cependant, il y a peu de données sur l’impact que pourrait avoir l’adhérence à plusieurs comportements sains sur le risque de survenue d’hypertension en population générale. L’objectif de cette étude était d’élaborer un score d’adhérence aux différentes mesures non médicamenteuses largement recommandées pour améliorer la prévention de l’hypertension, le score HLI pour « Healthy Lifestyle Index » et d’étudier l’impact individuel et combinées de ces différentes mesures, à savoir : avoir un indice de masse corporelle (IMC) ≤ 25 kg/m2, avoir une activité physique modérée à intense, avoir une consommation d’alcool limitée (≤ 20g d’éthanol/j), adhérer à une alimentation globale équilibrée type DASH pour Dietary Approaches to Stop Hypertension, sur le risque de survenue d’une hypertension dans une population d’adultes sains.

Méthodes : Le risque de survenue d’hypertension incidente a été étudié à partir des données prospectives de 80 426 adultes français, participants à l’étude NutriNet-Santé, une e-cohorte française. Pour chaque participant les données alimentaires, socio-démographiques, de mode vie et de santé ont été collectées à l’inclusion et annuellement à travers des questionnaires spécifiques permettant d’élaborer un score HLI. L’association entre le score HLI et la survenue d’hypertension a été évaluée à l’aide de modèles de Cox multivariés. Le pourcentage hypothétique de risque attribuable (PAR) de nouveaux cas d’hypertension correspondant à la non adhérence à chacune des mesures non médicamenteuses d’une part et le PAR correspondant à la non adhérence à l’ensemble de ces mesures d’autre part ont également été calculés.

Résultats : Durant un suivi moyen de 3,4± 2,1 ans, 2 413 cas d’hypertension incidente ont été documentés. Par comparaison aux participants n’adhérant à aucune ou à une seule des mesures non médicamenteuses, les participants adhérant à 2 mesures avaient un risque de survenue d’hypertension diminué de 24 % (Hazard Ratio (HR)=0,76 (Intervalle de Confiance (IC) 95 %, 0,67-0,85)), ceux adhérant à 3 mesures un risque diminué de 53 % (HR=0,47 (IC 95 %, 0,42-0,53)) et ceux adhérant à toutes les mesures un risque diminué de 65 % (HR=0,35 (IC 95 %, 0,30-0,41)). Adhérer à l’ensemble des mesures non médicamenteuse versus aucune, une seule, deux ou trois était associée un du risque d’hypertension diminué de moitié (HR=0,56 (IC 95 %, 0,46-0,65)).

Conclusion : Une promotion encore plus active des comportements sains dans la population générale pourrait être un levier essentiel pour combattre l’épidémie d’hypertension.  

Pour en savoir plus : Alimentation & pression artériellerecommandations nutritionnelles et pression artériellefacteurs nutritionnels & hypertension

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31340445
 

Copier le lien de l'article :

copié



Publications