Connexion

Nutrition et syndrome du côlon irritable

Le côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est une pathologie digestive fonctionnelle (c’est-à-dire une pathologie pour laquelle aucune cause organique n’a pu être identifiée) qui associe un inconfort digestif et/ou des ballonnements associés à un trouble du transit. Environ 5% des français souffriraient d’un SCI, qui représente l’un des premiers motifs de consultation chez le gastroentérologue. Les personnes atteintes décrivent une altération de leur qualité de vie quotidienne. 

L’alimentation étant l’un des principaux facteurs déclencheur ou aggravant d’un SCI, au sein de NutriNet-Santé, les chercheurs se sont intéressés aux liens entre l’alimentation et le syndrome du côlon irritable.


Nos résultats de recherche 

Une alimentation de type « occidentale » avec une forte teneur en céréales, produits sucrés, snacks salés, boissons sucrées et une faible teneur en fruits et légumes, ou encore un régime avec une teneur élevée en aliments ultra-transformés sont plus à risque. 


Ces résultats apportent des connaissances supplémentaires sur le type d’alimentation susceptible de favoriser la survenue ou d’aggraver un syndrome du côlon irritable.
Désormais, afin d’identifier quels nutriments seraient plus spécifiquement impliqués dans ce syndrome, nos chercheurs s’intéressent aux fibres ou encore aux FODMAPs (sous-types de sucres pouvant fermenter dans le côlon). 

Pour faire avancer la recherche et connaître les avancées scientifiques sur les liens entre la nutrition et le syndrome du côlon irritable, inscrivez-vous à NutriNet-Santé et restez connectés ! 


 

Copier le lien de l'article :

copié



Publications