Connexion

Dans les médias

22/02/2018 - Egora.fr

NutriNet-Santé dans la presse : La consommation d'aliments ultra-transformés augmente le risque de cancer

Les aliments ultra-transformés (par exemple, les sachets de pain industriel ou de biscuits ou les confiseries, les desserts industriels, les boissons sucrées et les sodas, les boulettes de viande, les nuggets et les autres produits à base de viande reconstitués, transformés avec addition de conservateurs autres que le sel comme les nitrites, ainis que les soupes et pâtes prêtes à l'emploi, les plats préparés) sont définis en opposition aux autres groupes d'aliments non transformés ou transformés de manière minimale (produits frais, congelés, pasteurisés ou fermentés...) et aux aliments peu transformés (conserves de légumes, fruits secs, viandes ou charcuteries conservées uniquement par salage, fromages, pain frais...).

Les aliments ultra-transformés sont souvent caractérisés par une qualité nutritionnelle inférieure et la présence d'additifs alimentaires et de substances issues de l'emballage en contact avec les aliments et de composés formés au cours de la production et du stockage.

Si quelques études ont analysé les liens entre les aliments ultra-transformés et la dyslipidémie qui semble plus fréquente ainsi que les risques supérieurs de surpoids, d'obésité et d'hypertension, on ne dispose pas de données sur les liens entre alimentation ultra-transformée et le cancer...

Consulter l'article en ligne

A voir aussi : Le communiqué de presse Inserm, les articles de VOA AfriqueOuest-franceSciences et AvenirFutura-sciencesRedAction.mediaNessma.tv


Consulter

19/02/2018 - Nessma.tv

NutriNet-Santé dans la presse : Les aliments "ultra-transformés" favoriseraient les risques de cancer

Selon une étude récente, la consommation de nourriture contenant des additifs alimentaires et conservateurs divers élèverait de 12 % le risque de développer une tumeur.

Une étude française publiée, jeudi 15 février, dans la revue médicale britannique Bristish Medical Journal (BMJ) a identifié un lien entre la consommation de ce type d'aliments et le risque de cancer. Cette recherche, qui porte sur 104 980 participants, suggère en effet qu'une augmentation de 10 % de la part d'AUT est associée à une hausse de 12 % du risque global de cancer, notamment du sein.

Ces dernières années, les produits ultra-transformés ont envahi nos rayons. Ils représentent entre 25 % et 50 % de notre alimentation totale, jusqu'à plus de la moitié des apports énergétiques dans de nombreux pays.

Consultez dans cet article en ligne des informations concernant :

  • Les aliments de la catégorie ultra-transformée et leurs propriétés
  • Les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique et de l'INCa

Consulter l'article en ligne

A voir aussi : Le communiqué de presse Inserm, les articles de VOA AfriqueOuest-franceSciences et AvenirFutura-sciencesRedAction.media


Consulter

19/02/2018 - RedAction.media

NutriNet-Santé dans la presse : Alimentation industrielle et cancer

Les aliments préparés de manière industrielle tiennent une part non négligeable de nos cuisines, y compris en Turquie. Cependant une récente étude souligne que le risque de cancer augmenterait de 6 à 18 % en cas de consommation de ces plats industriels.

Cette étude, appelée NutriNet-Santé, menée en France auprès de 105 000 citoyens reposait sur des questionnaires remplis sur internet entre 2009 et 2017 par des partciipants dont l'âge médian approchait 43 ans.

Les chercheurs se sont intéressés aux "aliments ultratransformés", qui d'après eux contiennent souvent des quantités plus élevées en lipides, lipides saturés, sucre et sels ajoutés, ainsi qu'une plus faible densité en fibres et vitamines.

Consultez dans cet article en ligne des informations concernant :

  • Les aliments ultratransformés
  • Le statut tabagique et l'activité physique des participants

Consulter l'article en ligne

A voir aussi : Le communiqué de presse Inserm, les articles de VOA AfriqueOuest-franceSciences et AvenirFutura-sciences

 


Consulter

19/02/2018 - Futura-sciences.com

NutriNet-Santé dans la presse : Les aliments ultra-transformés augmentent le risque de cancer

100.000 volontaires de la cohorte NutriNet-Santé ont répondu à des questionnaires alimentaires.

Le suivi sur huit années montre qu'en augmentant de 10 % la part des aliments ultra-transformés dans son régime, on accroît aussi d'au moins 10 % son risque de cancer.

Au cours des dernières décennies, les aliments ultra-transformés ont gagné de la place dans nos assiettes...Des enquêtes menées en Europe, en Amérique du Nord et au Brésil suggèrent que les produits ultra-transformés représentent entre 25 et 50 % de nos apports énergétiques.

Des chercheurs de l'Inserm, de l'Inra et de l'Université Paris-XIII ont mené une étude sur les participants de la cohorte NutriNet-Santé. Les 104.980 participants, tous adultes, ont répondu à des questionnaires alimentaires qui ont permis de connaître leur consommation en aliments ultra-transformés...

Consultez dans cet article en ligne des informations concernant :

  • Cancer du sein : les acides gras trans fortement suspectés
  • Additifs, emballages et produits cancérogènes au menu...

Consulter l'article en ligne

A voir aussi : Le communiqué de presse Inserm, les articles de VOA AfriqueOuest-franceSciences et Avenir


Consulter

16/02/2018 - Sciences et Avenir.fr

NutriNet-Santé dans la presse : Consommation d'aliments industriels et risques de cancer seraient liés

La consommation de nourriture industrielle "ultratransformée" est corrélée à une augmentation du risque de cancer, en particulier du cancer du sein, d'après une étude française conduite auprès d'environ 105.000 Français et publiée jeudi 15 février 2018.

Un lien avéré mais dont la relation de cause à effet reste à démontrer.

Consultez dans cet article en ligne des informations concernant :

  • Les aliments ultratransformés
  • + 10 % de consommation d'aliments ultratransformés = + 12 % de risque de développer un cancer
  • Ne pas confondre corrélation et conséquence...

Consulter l'article en ligne

A voir aussi : Le communiqué de presse Inserm, les articles de VOA AfriqueOuest-france


Consulter

Il n'y a plus d'articles

Publications