Connexion

Programme National Nutrition Santé - Guidelines Score 2 (PNNS-GS2) : développement et validation d'un score de qualité nutritionnelle reflétant les recommandations alimentaires françaises de 2017

Publié le 27/01/2020
Br J Nutr. 2019 Aug 14;122(3):331-342.

Chaltiel D, Adjibade M, Deschamps V, Touvier M, Hercberg S, Julia C, Kesse-Guyot E.

Suite à la révision des recommandations nutritionnelles françaises en 2017, le score du Programme National Nutrition Santé  (le PNNS-GS), construit sur les recommandations précédentes publiées en 2001, devait être mis à jour. Cette étude transversale visait donc à développer et valider le PNNS-GS2, un score nutritionnel prédéfini basé sur les recommandations nutritionnelles françaises révisées en 2017.

Au total, 80 965 participants recrutés parmi les adultes français (≥ 18 ans) de la cohorte prospective NutriNet-Santé sur le Web ont été inclus. Les données recueillies comprenaient des données alimentaires répétées sur 24 heures sur une période de deux ans, des données sociodémographiques et, pour 16 938 sujets, des données cliniques et biologiques. La pondération et les seuils des composantes du PNNS-GS2 ont été fixés collégialement par des experts en nutrition qui ont participé à la révision des directives en 2017. Les facteurs sociodémographiques, nutritionnels, cliniques et biologiques ont été étudiés selon les quintiles (Q) du PNNS-GS2 (intervalle théorique allant de -17 à +14,25).

Le PNNS-GS2 moyen était de 2,1 (SD = 3,1) chez les femmes et de -0,3 (SD = 3,6) chez les hommes. Un PNNS-GS2 plus élevé (plus grand respect des recommandations alimentaires de 2017) était associé positivement à (différence moyenne entre le 5e quintile et le 1er quintile chez les femmes/les hommes) l'âge (+8,4/+4,7 ans), l'éducation (+3,9/+7,4 % du niveau universitaire), (+13,3/+3,5 % de ≥60 min/d) et non-fumeur (+9,7/+13,7 %), et était associé négativement à la pression artérielle moyenne (-3,0/-2,8 mmHg), au LDL-cholestérol plasmatique (-0,07/-0,06 g/l) et aux concentrations de triglycérides (-0,10/-0,16 g/l). Un PNNS-GS2 plus élevé était également associé à un apport plus élevé d'éléments nutritifs favorables, par exemple les AGPI n-3 (+0,2/+0,2 % de l'apport énergétique), les fibres (+8,7/+10,7 g) et la vitamine C (+36,6/+43,8 mg).

Les associations entre le PNNS-GS2 et les facteurs sociodémographiques et nutritionnels justifiant sa validation sont cohérentes. D'autres études sont nécessaires pour évaluer son association avec la mortalité et la morbidité.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31342885

 

Copier le lien de l'article :

copié



Publications