Connexion

Association prospective entre apports alimentaires en polyphénols (totaux ou spécifiques) et le risque de maladie cardiovasculaire (MCV) dans la cohorte française NutriNet-Santé

Nutrients. 2018 10(11): e1587
Adriouch S, Lampuré A, Nechba A, Baudry J, Assmann K, Kesse-Guyot E, Hercberg S, Scalbert A, Touvier M, Fezeu LK.

Contexte : Les données épidémiologiques et expérimentales suggèrent un effet protecteur des polyphénols alimentaires sur les maladies chroniques ; cependant, des données longitudinales de haute qualité sont nécessaires, y compris celles portant sur les catégories de polyphénols. Notre objectif était d'étudier l'association entre les classes et sous-classes totales et individuelles de polyphénols alimentaires et le risque de maladie cardiovasculaire (MCV) dans la cohorte NutriNet-Santé.

Méthodes : Un total de 84 158 participants, ayant complété au moins trois rappels alimentaires de 24 h, ont été inclus entre mai 2009 et juin 2017. Les apports individuels en polyphénols ont été obtenus en faisant correspondre les données de consommation alimentaire des rappels alimentaires de 24 h avec la base de données de composition de polyphénols de Phenol-Explorer. Des modèles multivariés à risques proportionnels de Cox ont été utilisés pour caractériser les associations entre les polyphénols alimentaires et l'incidence des maladies cardiovasculaires, en comparant le tertile 3 au tertile 1 des classes et sous-classes de polyphénols.

Résultats : Sur une médiane de suivi de 4,9 années, 602 événements cardiovasculaires majeurs ont été diagnostiqués. La consommation d'anthocyanines, de catéchines et de flavonols était fortement inversement associée au risque de maladie cardiovasculaire (anthocyanes: rapport de risque (RR) pour une augmentation de 10 mg / jour = 0,98 (0,96 -  0,99, p = 0,03, HRT3vs.T1 = 0,66 (0,52-0,83), ptendance = 0,0003; catéchines: HR pour une augmentation de 10 mg / jour = 0,98 (0,96-10,99), p = 0,02, RRT3vs.T1 = 0,74 (0,60-0,91), ptendance = 0,004 ; flavonols: RR pour une augmentation de 10 mg / jour = 0,94 (0,90 à 0,99), p = 0,02, RRT3vs.T1 = 0,75 (0,61 à 0,94), ptendance = 0,006). Les apports nutritionnels en dihydrochalcones, proanthocyaninidines, dihydroflavonols, acides hydroxybenzoïques et stilbènes étaient également associés à une diminution (de 13 %, 19 %, 24 %, 24 % et 27 %, respectivement) du risque de maladie cardiovasculaire, en comparant le tertile 3 au tertile 1.

Conclusions : Des apports élevés en polyphénols, en particulier en anthocyanes, en catéchines et en flavonols, ont été associés à une diminution statistiquement significative du risque de maladie cardiovasculaire.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30380657
 

Copier le lien de l'article :

copié



Publications